Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 08:25

 

Nuit et brouillard => 1955

Je n'étais pas né, mais des noms comme Orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbruck, Belsen, Neuengamme, Struthof, n'aurons pas eu le temps de disparaitre de la mémoire collective. Alains Resnais sera le premier à me faire découvrir la face sombre de l'humain.


Hiroshima mon amour => 1959

Un incontournable du cinéma Français


L'Année dernière à Marienbad => 1961

A revoir, le temps passe


Mon Oncle d'Amérique => 1980

A revoir, le temps passe


Smoking No Smoking => 1993

Une nouvelle forme cinématographique, a la quelle j'aurais eu beaucoup de mal à accrocher à une certaine époque, mais il me manquait un réalisateur pour cela. Merci Alain Resnais.


On connaît la chanson => 1997

Ma concubine ne jure que par les comédies musicales Américaine, peut-être, mais certains realisateur Français font aussi bien, à leur manière.


Coeurs => 2006

Ce n'est plus un film, mais une fable, et les fables, moi j'aime. Surtout quand les personnages-acteurs s'en donnent à cœoeurs-joie, avec un plus, personnel, pour Sabine Azéma.


10.02.2010 => Les Herbes folles

On a écrit " un film de cinéma" mois je reste sur "une fable". Un enchantement, la liberté de prendre chaque personnages et de lui donner une vie autre que celle filmé. J'aime

 

26.02.2013 => Vous n'avez encore rien vu

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/64/60/20087447.jpg

Une porte ouverte sur une oeuvre sombre que j'ai vu il y a très longtemps, et qui m'avais intrigué. Mais aujourd'hui elle m'est éclairée grâce à vous monsieur Resnais et à vos acteurs. J'aime

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de fabior
  • Le blog de fabior
  • : Ma simple passion du cinéma
  • Contact

Recherche