Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mai 2010 6 29 /05 /mai /2010 00:45

Tran Anh Hung

réalisateur français d'origine vietnamienne, né le 23 décembre 1962 à Mỹ Tho au Viêt Nam

L'Odeur de la papaye verte => 1993

Un de mes premiers films vu, suite à une critique, et je ne le regrette pas.

Cyclo => 1995

A revoir car le temps passe.

28.05.2010 => A la verticale de l'été

La quantité n'a jamais fait la qualité, ce troisième film est une merveille de réalisation, décors, ambiance, acteurs. J'aime



Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 23:07

Johnnie To

Pathé Distribution

Réalisateur, Scénariste, Producteur, Producteur exécutif

Avec lui je découvrais le cinéma de Hong Kong et son particularisme, celui du H.K.

The Mission => 2001

A revoir car le temps passe

Fultime Killer => 2001

Le milieu des tueurs et son esthétisme particulier. Certain n'accrocheront jamais à son style cinématographique. Moi, j'aime

Breaking news => 2005

Un de mes meilleur Johnnie To, humour, fusillade et mise en scène parfaite.  J'aime

Election 1 => 2005

Premier film H.K avec mon ainé qui ne manquera pas de venir voir la suite, un plaisir partagé.  J'aime

Election 2 => 2005

Le plaisir partagé.  J'aime

Exilé => 2006

Une superbe mise en scène même si le thème est récurant.  J'aime

27.04.2008 => Sparrow

On retrouve ses acteurs, et on se delecte de l'histoire, mais j'ai surtout apprécier la manière dont il film Hong Kong. J'aime

12.05.2010 => Vengeance

Une actrice française et notre Johnny Hallyday dans une parfaite mise en scène. J'aime



Repost 0
7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 22:40

Stephen Frears

Acteur, Réalisateur

Gumshoe => 1971

A revoir, le temps passe.

The Hits => 1983

Un superbe policier, hors norme. J'aime.

My Beautiful Laundrette => 1985

Fin d'une époque révolutionnaire pour certains et mise à plat d'une vision de notre société. Stephen Frears aborde un sujet encore bien délicat mais il était temps de le faire. J'aime.

Sammy et Rosie s'envoient en l'air => 1987

C'est ma grande période cinéma Anglais, mais il me faut le revoir, le temps passe.

Les Liaisons dangereuses => 1988

Collection AlloCiné / www.collectionchristophel.fr

A se méfier d'un genre, on risque de passer à coté d'un grand moment de cinéma. Merci Stephen Frears, sans vous j'hésiterais encore. J'aime

Héros malgré lui => 1992

Encore un qu'il me faut revoir, le temps passe

The Snapper => 1993

Une très bonne comédie dramatique avec un très bon Colm Meaney que je ne connaissais qu'à travers Star Trek. J'aime

Mary Reilly => 1995

Docteur Jekyll and M.Hyde, un classique, mais pour une fois, vu d'une autre manière. Une réussite. J'aime

Liam => 2000

Il est bon de découvrir la période d'un pays à travers un aussi bon réalisateur. J'aime

Point limite (TV) => 2000

Il me fraudra le revoir absolument.

The Queen  => 2006

Helen Mirren dans le rôle de l'intouchable reine d'Angleterre, une consecration. J'aime

Chéri  => 07.05.2010

Michelle Pfeiffer et Christopher Hampton retrouve Stephen Frears pour un classique de notre litérature. Un très bon moment cinématographique. J'aime

Tamara Drewe  => 22.09.2010

Il y avait bien longtemps que je n'avait revu une comédie  Anglaise avec son humour bien particulier, chose faîte. J'aime



Repost 0
1 mai 2010 6 01 /05 /mai /2010 22:25

Jonathan Mostow

Réalisateur, scénariste, producteur, producteur exécutif

Breakdown => 1997

Il nous faudra le revoir car comme d'habitude le temps passe.

U-571 => 2000

Le monde des sous-marinier, inspiré d'évenements qui survinrent au cours de la seconde guerre mondiale. Un très bon film.

Terminator 3 : le Soulèvement des Machines => 2003

Pas évident de reprendre la suite dans le cinéma, sauf quand on  la réussit.

Clones => 01.05.2010

Walt Disney Studios Motion Pictures France

Pour une fois, j'aurais une critique et pourtant j'aime la S.F. Il nous manque quelque chose, j'ai aimé, mais il m'en manque.



Repost 0
26 avril 2010 1 26 /04 /avril /2010 11:10

1984 => Frankenweenie

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/70/95/88/19185643.jpg

Petit clin-d'oeil dans son propre style à un grand classique du cinéma. J'aime

 

1987 =>Pee Wee Big Adventure

 

Mon premier de ses films, sans savoir qui il est exactement.

 

1988 => Beetlejuice

 

Mission

Un style s'impose et je retient son nom, Tim Burton.

 

1989 => Batman

 

L'un des vengeurs masqués de mon enfance, mise entre les mains de Tim Burton. Batman évoluera au cinéma ainsi que le réalisateur.

 

1991 =>Edward aux mains d'argent

Johnny Depp rejoint Tim Burton dans son univers de conte ou tout se mélange. Une sacrée réussite décoiffante.

 

1992 => Batman, le défi

 

Une suite pour se donner les moyen d'être encore plus, ce que certains comment à appeler; Burtonnien. Pingouin dégenté, Catwoman psycothique... a voir, c'est le sien.

 

1995 => Ed Wood

 

Lorsque l'on aime le fantastique, on sait ce que Ed Wood y à fait en tant que réalisateur et on remercie Tim Burton de l'hommage rendu.

 

1997 => Mars Attacks !

 

Après  Ed Wood , et bien justement, un film Fantastique , S.F, loufoque.

 

 2000 => Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête

 

Et nous voilà ;  Burtonnien. Son cinéma, avec Johnny Deep, Christopher Walken et d'autres ne devra plus nous quitter. J'aime

 

2001 => La Planète des singes

 

S'attaquer à un grand classique du cinéma est un risque qui fait parti de votre métier, mais ce qui importe, c'est de s'en sortir sans trop de casse.

 

2004 => Big Fish

 

Sur un autre registre, Tim Burton nous prouve sa maitrise du cinéma.

 

2005 => Charlie et la chocolaterie

 

Seconde adaptation cinématographique ! oui, mais là, c'est Tim Burton qui la réalise et c'est une réussite. J'aime

 

2005 => Les Noces funèbres

 

En colaboration avec Mike Johnson, Tim Burton me rassure dans le réalisation de l'animation. J'aime

 

24.04.2010 => Alice au Pays des Merveilles

 

Walt Disney Studios Motion Pictures France

Imaginer une suite à un de nos plus grand classique et en faire ce qu'il en a été fait, il ni avait que Tim Burton pour le faire. J'aime

 

19.10.2014 => Dark Shadows

 

Désolé, mais ça n'accroche pas. Fade et plat, je suis resté avachis dans mon fauteuil. On ne peu pas toujours être au top.

 

05/12/2016 => Miss Peregrine et le enfants particuliers

 

Il va nous falloir du temps où il va lui en falloir pour nous ramener sur le chemin d’un cinéma qu’il modelait pour notre plus grand plaisir.

Repost 0
13 avril 2010 2 13 /04 /avril /2010 09:56

John Boorman

Corbis Sygma

Acteur, Réalisateur, scénariste, Producteur

Point Blank (Le Point de non retour) => 1968

Rassurez-vous, j'étais bien trop jeune pour l'avoir vu à sa sortie, mais il fait parti de ses films qu'il m'a été possible de découvrir avec l'émission " Cinéma de minuit). A revoir le temps passe.

Hell in the Pacific (Duel dans le Pacifique) => 1968

Lee Marvin me devient un acteur connu, début, petit début d'interessement au cinéma et premier film avec un regard différent sur la guerre. J'aime

Délivrance => 1972 - 12.04.2010

John Boorman nous a réaliser un film qui aujourd'hui n'est même plus a présenter. J'aime

L'Exorciste 2 - l'hérétique => 1978

Après le 1, nous voilà avec le 2. Le cinéma entre dans sa période des suite. A revoir.

Excalibur => 1981

La grande légende de notre histoire, revue avec tout ce qu'il faut pour nous emporter. J'aime

La Forêt d'émeraude => 1985

Un film dépassé par l'histoire et l'évolution de nos sociétés. Il n'y a plus grand monde pour s'interesser à l'avenir de ces populations.

Hope and Glory => 1987

Second film sur la deusième guerre mondiale de John Boorman, mais tiré de ses souvenirs d'enfance. Une autre vision de cette guerre. Une réussite.



Repost 0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 10:37

Luc Besson

AlloCiné

Acteur, Réalisateur, Scénariste, Auteur, Producteur, Dialoguiste, Producteur délégué, Producteur exécutif, Coproducteur, Producteur assicié, Réalisateur de 2é équipe, Conseiller technique.

Je l'ai vu arrivé au cinéma, à ce cinéma Français qui commençait sérieusement à s'endormir et il est, pour moi, de cette génération qui nous a réconcilé avec notre cinéma

1983 => Le Dernier combat

Son, mon, premier film de Luc. Une agréable surprise, simpliste en N&B, mais très bien réalisé.

1985 => Subway

Un univers bien particulier et qui va le suivre et qui sera sa signature cinématographique.

1988 => Le Grand Bleu

Le sujet, les acteurs, la musique, un film qui va marquer sa génération.

1990 => Nikita / 01.04.2010

Il nous faut prendre le temps de revoir, ce qui devient du classique. Une petite perle, je ne regrette pas de l'avoir revu. J'aime

1994 => Léon

Nous faire aimer un tueur professionnel n'est pas permis à tous le monde. J'aime

1997 => Le Cinquième élément

Gaumont

Du pur Luc Besson. Il arrive à renouer avec sont premier thème, la S.F, mais avec plus de moyen et il s'en sort très bien.

1999 => Jeanne d'Arc

Luc Besson s'attaque lui aussi à l'histoire, à notre Histoire et y ajoute sa petite touche personnel.

2005 => Angel-A

Aucune remarque, puisque j'ai acheté le DVD, une délectation. J'aime

2006 => Arthur et les Minimoys

Luc Besson devient un touche à tout.

14.04.2010 => Adèle Blanc-Sec

EuropaCorp Distribution

Luc Besson s'attaque à un classique de la D.B et la critique s'en donne à coeur-joie. Il nous faudra suivre la toute nouvelle carrière de Louise Bourgoin avec qui j'ai passé un bon moment.



Repost 0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 11:05

1973 / 10-2010 => Viol en première page

 

 

Rien n'a vraiment changé. le pouvoir utilisant les médias ou la connivence des deux pour ce même pouvoir.

1986 => Le Diable au corps

 

Epoque ou le film dans mon cinéma contait plus que le réalisateur, depuis les choses on changé.

 

2007 => Le Metteur en scène de mariages

 

Una comedia, Italienne, une pure comedie Italienne, à consommer avec plaisir, J'aime

 

Vincere => 24.03.2010

 

Marco Bellocchio s'attaque à l'histoire de son pays, et arrive à inverser les rôles des protagonistes de cette histoire, subtile idée. J'aime

 

2002 / 26.05.2011 => Le Sourire de ma mère

 

Le terrible passé d’une vie que l’on veut vous confisquer pour le transformer avec la bénédiction de vos proches. Un petit brûlot clérical que j’aime particulièrement. Du beau cinéma Italien. J’aime

 

15/02/2017 => Fais de beaux rêves

 

La mère aimée qui à jamais disparaît peut-être le centre de votre univers ou rayonne un souvenir, ou un abîme vous éloignant de sa lumière

Repost 0
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 09:44

Memories of Murder => 2004


Découverte du cinéma Coréen, mais un film à revoir.


The Host => 2006


Bien avant District 9, un Fantastique qui n'a pas demandé dénormes moyens pour un résultat excellent.


18.03.2010 => Mother


Diaphana Films

Joon-ho Bong nous revient pour nous promener dans la Corée du Sud à travers son film à multi-facettes. Du grand art, et J'aime.


26.03.2014 => Snowpiercer, Le Transperceneige

 

http://fr.web.img1.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/380/21038075_20130909110053289.jpg

Un retour à la S.F pour Bong Joon-ho qui adapte et réalise, tout en restant fidel à lui même, un très bon réalisateur coréen. J'aime

Repost 0
11 mars 2010 4 11 /03 /mars /2010 08:25

 

Nuit et brouillard => 1955

Je n'étais pas né, mais des noms comme Orianenbourg, Auschwitz, Dachau, Ravensbruck, Belsen, Neuengamme, Struthof, n'aurons pas eu le temps de disparaitre de la mémoire collective. Alains Resnais sera le premier à me faire découvrir la face sombre de l'humain.


Hiroshima mon amour => 1959

Un incontournable du cinéma Français


L'Année dernière à Marienbad => 1961

A revoir, le temps passe


Mon Oncle d'Amérique => 1980

A revoir, le temps passe


Smoking No Smoking => 1993

Une nouvelle forme cinématographique, a la quelle j'aurais eu beaucoup de mal à accrocher à une certaine époque, mais il me manquait un réalisateur pour cela. Merci Alain Resnais.


On connaît la chanson => 1997

Ma concubine ne jure que par les comédies musicales Américaine, peut-être, mais certains realisateur Français font aussi bien, à leur manière.


Coeurs => 2006

Ce n'est plus un film, mais une fable, et les fables, moi j'aime. Surtout quand les personnages-acteurs s'en donnent à cœoeurs-joie, avec un plus, personnel, pour Sabine Azéma.


10.02.2010 => Les Herbes folles

On a écrit " un film de cinéma" mois je reste sur "une fable". Un enchantement, la liberté de prendre chaque personnages et de lui donner une vie autre que celle filmé. J'aime

 

26.02.2013 => Vous n'avez encore rien vu

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/64/60/20087447.jpg

Une porte ouverte sur une oeuvre sombre que j'ai vu il y a très longtemps, et qui m'avais intrigué. Mais aujourd'hui elle m'est éclairée grâce à vous monsieur Resnais et à vos acteurs. J'aime

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de fabior
  • Le blog de fabior
  • : Ma simple passion du cinéma
  • Contact

Recherche