Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2009 5 26 /06 /juin /2009 09:31

1984 => Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?

Mon premier film de Pedro... A revoir absolument pour y laisser un commentaire

 

1988 => Femmes au bord de la crise de nerfs

 

Découverte d'un humour espagnole, et d'un nouveau cinéma d'Espagne avec à l'époque une interrogation sur le réalisateur, va-t-il tenir la route

 

1988 => La Loi du désir

 

A revoir, et oui; le temps passe

 

1988 => Matador

 

Encore un film à revoir, mais une belle constatation, 3 ème films de Pedro en une seule année, plus de question à se poser, il tient la route.

 

1989 => Attache-moi !

 

Le début du cinéma ambivalent et presque dérangeant, par certains de ses sujets traités de Pédro, avec des acteurs qui ne nous quitterons plus, et moi non plus je ne quitterai plus.

 

 

1990 => Pepi, Luci, Bom et autres filles du quartier

 

 

L'humour acerbe et particulier de Pedro, moi, j'adore.

 

 

1991 => Le Labyrinthe des passions

 

 

A revoir

 

1992 => Talons Aiguilles

 

 

Un univers très kitch, aux couleurs très vives, du relationnel ambiguë. Rien n’est simple avec Pedro.

 

 

1994 => Kika

 

 

Pedro et ses comédies, un vrai régal.

 

J'aime.

 

1995 => La fleur de mon secret

 

 

Mon cinéma devient envahissant, il me faut revoir.

 

 

1997 => En chair et en os

 

 

Encore à revoir.

 

 

1999 => Tout sur ma mère

 

 

Un Drame, réalisé par Pedro, n'est pas un drame comme les autres, il y a sa touche.

 

 

2002 => Parle avec elle

 

Pathé Distribution

 

Encore et toujours comme je le signale fréquemment, Arte me fait rattraper mon cinéma. Pedro surprend et nous prouve que son cinéma est multiple. J'aime.

 

2003 - 01/10/2015 => La Mauvaise éducation

 

Un ange est passé entraînant dans sa déchéance tous ceux furent touché par sa grâce. Drame noir de Predro Almodovar. J'aime

 

 

Mai 2006 => Volver

 

 

Penélope Cruz pénètre dans le cinéma de Pedro, et c'est un régal, une superbe comédie. J'aime

 

 

24.06.2009 => Etreintes brisées

 

 

Penélope est encore là, très belle, plus belle, grâce à Pedro. L'amour et son bagage, secret, passion, jalousie, et la mort aussi. Et le plus agréable, un final digne des comédies de Pedro.

J'aime

 

12.10.2011 => La Piel que Habito

 

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/83/22/52/19757039.jpg

La vengeance est, dit-ont, un plat qui se mange froid, à condition de savoir la préparer au risque d'en garder un goût amer. Un surprenant Pedro Almodovar. J'aime

 

29.09.2013 => Les Amants passagers

 

http://fr.web.img5.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/95/27/47/20467504.jpg

Pedro Almodovar, peut-être dérangeant car il faut aimer son cinéma, et moi j'aime son cinéma.

 

01/06/2016 => Julieta

 

 Laissez le temps au temps, comme Pedro l'a fait pour lui-même, le temps de réfléchir, d'adapter et de nous offrir sa Julieta. J'aime 

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 09:08


© Little Bear

Réalisateur, Acteur, Producteur, Coproducteur, Producteur associé, Producteur exécutif, Scénariste français

Né le 25 Avril 1941 à Lyon (France)

4 Novembre 1984 => Coup de torchon

Je ne suis pas encore un cinéphage, mais la télévision est là avec son film du Dimanche soir.

Des acteurs connus, bien trop connus à mon gout, et un cinéma Français dont je me méfie, mais les temps changerons.

.

6 Septembre 1989 => La vie et rien d'autre

Vu aussi à la télévision. J’aime l’histoire, mais l’histoire vraie, et Bertrand Tarvernier à su s’attaquer à un sujet encore mal connu de la guerre 14-18.

.

9 Septembre 1992 => L.627

Brigade des Stups, qu’est-ce que l’on en connait, ses méthodes, ses moyens. Un film qui nous informe et nous surprend

.

16 Octobre 1996 => Capitaine Conan

Toujours à travers notre télévision. Encore un sujet sur la guerre de 14-18, et des ravages qu’elle a pu causé, malgré les non dit, sur les combatants.

.

1998 => De l'autre coté du périph'

Le cinéma ce transforme quelque fois en ce que l’on appel ; un documentaire, et souvent ce documentaire ne sert à rien, mais quelque-fois des réalisateur, comme Bertrand Tavernier, en fond un véritable regard sur le sujet traité

.

17.06.2009 => Dans la brume électrique

William Faulkner, vous connaissez, moi j’adore ses romans et surtout l’ambiance, celle du sud, ce sud profond, marqué par son passé. Avec ce film on y replonge, simplement mais agréablement, avec une petite touche de fantastique.

J’aime

.



Repost 0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 09:36

Novembre 2004 => Nobody knows

 

Un nouveau cinéma Japonais, enfin! Pour moi, avec cette manière de filmer qui fait que rien ne vous échappe, un éclairage des plus parfait, bref, que du bon. J’aime

 

 

03.06.2009 => Still Walking

 

Une histoire simple, une histoire de famille, mais un petit bijou de réalisation. J’aime

 

19.11.2012 => I Whish

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/88/95/82/20024489.jpg

Une mélodie sur le bonheur espéré, encore un petit bijou. J'aime

 

12.03.2014 =>Tel père, tel fils

 

http://fr.web.img3.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/036/21003660_20131108102404011.jpg

Sujet traité avec respect et retenu, qui me touche particulièrement, et qui me réconcilie définitivement dans la non filiation que fût ma vie. J'aime

 

10/05/2017 => Après la Tempête

 

La vie passe, mais ne rassemble pas. Ce qui est défait ne se refait pas, alors que les typhons sans nom passent et ne se ressemblent pas. J'aime

Repost 0
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 16:39

2006 => OSS 117, le Caire nid d'espions

Je suis toujours en attente d'un cinéma comique Français digne de ce nom, et il en arrive de temps en temps, et quand j'aime, le film se retrouve dans ma vidéothèque; Lui, il y est.

20.05.2009 => OSS 117 , Rio ne répond plus

Difficile de faire une bonne suite, surtout après un premier succès, mais Michel Hazanavicius à su si prendre

23.11.2011 => The Artist

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/95/46/19806489.jpg

Qui se souviendra du premier cinéma et des ses films muets, beaucoup j'espère grâce à celui-ci. J'aime

 

Repost 0
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 10:19

 

1990 => Drugstore Cowboy


Époque où je partageais mon cinéma, et découvrais un réalisateur et des acteurs.


1992 => My Private Idaho


Ou l'on s'aperçoit que certains acteurs nous suivent depuis très longtemps, où c'est nous qui les suivons .


1995 => Even Cowgirls Get the blues


Film qu'il faudra revisionner, car comme pour le précédant, il y a du beau monde à redécouvrir.


1995 => Prête à tout


Même topo.


1998 => Will Hunting


Le combat des personnalités, un thème souvent à risque au Cinéma, mais pas pour Gus Van Sant.


1999 => Psycho


Comme beaucoup, Gus Van Sant s'essaye au remake de nos classiques, et il y arrive très bien.


2001 => a la rencontre de Forrester


A revoir.


2003 => Elephant


MK2 Diffusion

Columbine, qui restera une interrogation de plus, sur les fait divers de notre époque. Gus Van Sant s'y attaque avec justesse.


2004 => Gerry


Comme souvent au cinéma, les retrouvailles entre un acteur et un réalisateur, pour une ballade dans la Vallée de la Mort, et qui finit par le même mot.


 06.12.2007 => Paranoid Park


http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/63/78/36/18772530.jpg

Gus Van Sant nous fournit ici un travail de maître avec des images sublimes. Une réflexion sur le passage à un autre age après un acte déstabilisant. J'aime


23.04.2009 => harvey Milk


http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/66/51/71/19049970.jpg
Retour sur une histoire, où Gus Van Sant n'a plus à prouver son savoir faire. A voir pour mieux comprendre, et découvrir l'histoire de l'Amérique. A voir pour le jeu de Sean Penn. J'aime

28.09.2011 => Restless

http://images.allocine.fr/r_160_214/b_1_cfd7e1/medias/nmedia/18/81/53/04/19791384.jpg
Une grande partie de notre existence est consacré à la vie et nous en avons oublié une partie car nous ne sommes pas éternels, nous fuyons notre mort. Un très beau film. J'aime

17.04.2013 => Promised land

http://fr.web.img4.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/93/52/00/20360511.jpg
Gus Van Sant et Matt Damon, ensemble pour un sujet d'actualité qui divise. J'aime
Repost 0
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 09:50

03.07.1985 => Blood Simple

 

Découverte des Frères Cohen et de leur cinéma, et film à revoir

 

27.05.1987 => Arizona junior

 

L'humour des Frères Cohen, un plus dans leur Cinéma.

 

 1991 => Barton Fink

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/03/48/19814840.jpg

L'étrange univers des Frère Cohen s'installe et, ne nous quittera plus

 

04.09.1996 - 17.05.2015 => Fargo

 

Une autre manière de réaliser, preuve de leur large panel cinématographique et, le début de la fidélisassions de certains acteurs à leur univers.

Revu avec le plus grand des plaisir pour un fait divers des plus sordide, vous le mettez entre les mains des frère Coen, et vous obtenez un petit bijou, toujours sordide.

 

30.08.2000 => O'brother

 

Encore de l'humour et des personnage bien atypiques qui ne nous quitterons plus jamais dans leurs futurs réalisations.

 

2001 => The Barber : l'homme qui n'était pas là

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/00/02/27/85/barb.jpg

L'indiférence, alors que tout avance, l'absence ou l'inexistance d'un homme, et tout cela en noir et blanc. Du cinéma, celui des frère Cohen. J'aime

 

19.11.2003 => Intolérable cruauté

 

Toujours l'humour et, le plaisir d'y retouver George Clooney

 

09.06.2004 => Ladykillers

 

La parole aux frères Coen

Ladykillers est un remake homonyme du classique de 1955, réalisé par Alexander

Mackendrick. " Joel et moi avions adoré le film original", raconte Ethan Coen.

J'avais aussi adoré l'original et, ils en ont fait un superbe remake.

 

2008 => No Country for Old Men

 

J'attendais, en sachant que cette liste viendrait à être crée. Un film noir, sans pitié, sans moral. J'aime

 

14.01.2009 => Burn After Reading

 

L'humour revient avec une légere touche de noirceure. J'aime

 

31.03.2010 => A Serious Man

 

Un véritable plaisir de retrouver l'humour des frères Coen. J'aime

 

06.04.2011 => True Grit

 

Paramount Pictures France

L'adaptation d'un roman au cinéma est toujours un risque ainsi que le remake mais nous avons les frères Coen qui s'attaque cette fois  au western et qui le réussice. J'aime


01.06.2014 => Inside Llewyn Davis

 

On adapte, on s'inspire, mais on reste maître de son cinéma. Messieurs Cohen vous ne m'avez pas encore déçu. J'aime

 

02/03/2016 => Avé César !

 

Sortons de notre ornière cinématographique pour se rappeler que le cinéma fût une machine à rêve avec beaucoup de déchets et le restera. J'aime

Repost 0
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 10:28

 

1971- 2009 => Un frisson dans la nuit

 

 

Ne même pas savoir qu'il en était le réalisateur, est pour moi aujourd'hui, une évidence honteuse. Mon cinéma, n'était pas encore ce cinéma que j'aime.  Revu le 03.10.2009. Une chose est évidente, évitez la V.F, elle n'est plus appropriée. Une confirmation de la capacité de Clint à réaliser. Un classique de son cinéma.

 

 14.01.20 => L'homme des hautes plaines

 

Un de ses Western qui nous sortait de ses grands classiques de notre jeunesse. Revue grace à Paris Première. Le fantastique qui rejoint le Western, voilà une très bonne idée. J'aime

 

1976 => Josey Wales hors la loi  22.04.2010

 

Encore un de ces Western, mais qui avec d'autres, me feront découvrir, l'histoire de la Grand Guerre Civil des Etats Unis d'Amérique, loin des images d'un Nord parfait. A le revoir, on se rend compte que la direction n'est pas encore parfaite, par contre les dialogues sont d'une jouissance qui ne quitte pas le film. J'aime

 

1977 => L'Epreuce de force

 

Le policier chez Clint, n'est jamais un policier ordinaire

 

1982 => Firefox

 

Un nouveau genre pour Clint, l'espionnage, la guerre froide, et un peu de fiction, puisque l'avion n'existait pas

 

1983 => Honkytonk Man

 

C'est là que j'ai découvert que Clint était un Américain complet, un Américain qui savait raconter l'histoire de l'Amérique.

 

1983 => Le Retour de l'inspecteur Harry -  2009

 

Collection Christophe L.

Revu le 30.03.2009 sur la chaîne du câble, Paris Première, lors d’une soirée spéciale Clint Eastwood, et c’'est là que l’on découvre les débuts du tallant de réalisateur qui dorment en lui.

 

 

1985 => Pale Rider, le cavalier solitaire

 

Troisième Western, et toujours aussi bon.

 

1987 => Le Maître de guerre

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/81/38/19129650.jpg

Il n'est pas de mes préférés, mais Clint nous prouve sa capacité à jouer sur tous les tableaux

 

1988 => Bird

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/66/84/55/19759970.jpg

Ou l'on découvre que Clint aime le Jazz, et il nous le montre avec classe

 

1990 => Chasseur blanc, coeur noir

 

Comme pour Bird, Clint s'attache à nous faire découvrir les Américains d'Amérique

 

1992 => impitoyable

 

Quatrième Western. Une réussite à tous les niveaux.

 

1993 => Un monde parfait

 

Un duo parfait, une ballade tragique et émouvante, du bon cinéma

 

1995 => Sur la route de Madison

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/36/07/35/19255615.jpg

De la magie, Clint devient un magicien du cinéma

 

1997 => Les Pleins pouvoirs

 

A revoir, pour mieux en parler.

 

1998 => Minuit dans le jardin du bien et du mal

 

Clint n'est plus là en tant qu'acteur, mais c'est son cinéma et c'est une merveille

 

2000 => Space Cowboys

 

Clint Eastwood, Donald Sutherland, James Garner et Tommy Lee Jones.

Rien de grandiose dans se film, sauf un certain plaisir que c'est fait Clint et on le ressent

 

2002 => Créance de sang

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/00/02/51/00/affiche2.jpg

Même dans les Thrillers, Clint excelle

 

2003 => Mystic River

 

Clint le magicien revient en puissance et j'aime énormément

 

2006 / 2007 => Mémoires de nos père - Lettres d'Iwo Jima

 

 

Nos guerres, avec leurs idées véhiculées. Comme pour son deuxième Western, Clint remet le pendules à l'heure, et nous offre du grand cinéma

 

11.12.2008 => L'Echange

 

Le récit est difficile quand l'histoire est vrai, certains s'y sont cassés les dents. Clint réalise une merveille à tous les niveaux du cinéma et Angélina nous prouve qu'elle peut-être autre chose qu'une bimbo aventurière. J'aime

 

 02.03.2009=> Gran Torino

 

La vielle Amérique, il faut savoir la représenter, la raconter, sans la rendre ennuyeuse, et Clint Eastwood sait le faire. J'aime

 

05.11.2009 =>  Million dollar baby

 

Clint s'attaque à un des classique du cinéma, la boxe, et il nous la fait vivre avec passion. J'aime

 

28.04.2010 =>  INVICTUS

 

Warner Bros.

Porter à l'écran l'histoire d'un homme qui avait décidé de réconcilier un peuple à travers le sport, une très bonne leçon sur notre histoire. J'aime

 

02.01.2011 =>  Au-delà

 

Utiliser un sujet délicat qui prête à débat, qui partage les opinions, qui empiète sur certaines doctrines établies pour nous emmener sur un début d’histoire d’amour, ça c’est du grand art. J'aime

 

01.03.2012 => J. Edgar

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/12/86/19974914.jpg

 

Clint Eastwood continue à nous faire parcourir l'Amérique à travers un puissant de son histoire et premier directeur du Bureau fédérale d'investigation. J'aime

 

10.09.2014 => Jersey Boys

 

Nouvel opus musical de Clint Eastwood qui ne laisse personne indifférent, et qui nous impose définitivement à l'idée qu'il est un maître de talent cinématographique. J'aime

 

11/03/2015 => American Sniper

 

Il ne glorifie en rien le sujet, au contraire, il le maîtrise et nous fait partager la terrible spécialisation d'un soldat de métier. Sniper. J'aime

 

25/01/2017 => Sully

 

C’est du facteur humain dont il est question, celui dont on ne veut plus, celui qui n’est pas comptable. Il était bon de nous le rappeler. J’aime

Repost 0
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 16:42

05.12.2008 => Hunger

 

Du grand art cinématographique sur un sujet bien difficile. J'aime

 

18.12.2008 => Stella

 

Un petit film, mais grandiose. Une perle de réussite à tous les niveaux. J'aime

 

21.01.2009 => Je veux voir

 

Je veux voir, et elle le répète. Elle veut voire, ce que l’on ne nous montre jamais, ou presque, et ou découvre que c’est un pays comme les autres, sauf qu’il y a eu la guerre, enfin ; des guerres. J'aime

  

28.01.2009 => Louise-Michel

 

De l'humour, comme j'en avais pas vu et eu depuis très longtemps, une perle qui devrait devenir un incontournable. J'aime

 

11.03.2009 => Espion(s)

 

Le cinéma Français peut nous faire un cinéma bien différent des grosses productions Américaines. Bien traité, bien filmé. J'aime

 

26.03.2009 => Frozen river

 

.

Du cinéma Américain, comme je l'aime, avec sa vérité de tout les jours. J'aime

 

29.04.2009 => Ils mourront tous sauf moi !

 

.

Du nouveau dans le cinéma Russe; j'allais écrire soviétique. Aucune prétention dans ce film, de la réalité, toute simple. Une réalisatrice à suivre. J'aime

 

06.05.2009 => La vague

 

Le cinéma allemand continu doucement. Il fut une époque où personne ni croyait, puis ce fût, et on nous jura, plus jamais, mais l'histoire se répéta. Ce film nous démontre, basé sur une histoire véridique, le mécanisme de mise en marche d'une future dictature. J'aime

 

14.05.2009 => Nulle part, terre promise

 

Le monde des migrations, des chassés croisés. Un très beau film superbement  réalisé.J'aime

 

04.06.2009 => Douches froides

 

Merci à Arte de continué à me permettre de rattraper mon cinéma. Simplement réalisé, mais justement réalisé, ce qui n'est jamais très évidant avec le sujet "Les adolescents". J'aime

 

01.07.2009 => Fausta

 

Une petite perle magnifique, tout en douceur. Tout est parfait.

J'aime énormément.

 

15.07.2009 => WHISKY ROMEO ZULU

 

 

Merci encore à Arte. Un film, d'une toute simplicité, sans grand effets, mais suffisament bien construit et réaliser pour nous attacher a son histoire.

J'aime.

 

05.08.2009 => Les Beaux gosses

 

Un film sans fin, et ça ! C’est agréable, preuve d’une bonne maitrise du sujet, qui permet aussi de replonger dans certains souvenirs ou du vécu de Père.

J’aime.

 

17.09.2009 => La camara oscura

 

Petite sonate cinématographique, jouant avec magie sur les éléments du visuel. Le regard, le sien, celui des autres, et celui de l'artiste à travers ses appareils qui nous révèlent le subtile. J'aime

 

21.10.2009 => Fish tank

 

On avance durement dans cette petite histoire d'ou est exclu tout sentiments, et pourtant on espère, Une belle réussite. J’aime

 

12.11.2009 => La chute

 

Notre génération, c'est toujours posée la question de la véritable fin de ce régime. Aujourd'hui, et grace à des films comme celui-là, on ne s'en pose plus.

 

03.12.2009 => Mères et filles

 

Le ressenti des émotions à travers les actrices, nous guide dans cette difficile histoire de famille magnifiquement filmé par Julie Lopes-Curval.

Repost 0
Published by Fabior - dans Mon Cinéma
commenter cet article
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 13:06

1971 => "bananas"

 

Ce n'ai pas à cette date, que je le découvrais, mais bien plus tard, en finissant mes études sur Paris. Un copain, me fit parcourir les cinéclubs Parisien, et je pense que c'est là que naissait l'envie de découvrir le septième Art.

 

       

Ceux-ci sont surement à revoire, car le temps passe, le cinéma s'accumule, et votre mémoire vous fait défaut.

 

1982 => Comédie Erotique d'une nuit d'été

 

Le cinéma s'est imposé dans ma vie. Je selectionne, j'élimine, je recherche les critiques et je m'abonne aux meilleurs qui nous font rêver à travers cet Art.

 

1983 => Zelig

 

http://fr.web.img5.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/89/25/87/20034374.jpg

"Son humour, sa critique, sa satire, son second degré, son double sens... Bref, un condensé de son Art." C'est Dr.Wily qui l'écrit et je me permet de le cité. Et oui ! Woody Allen c'est bien ça.

 

1985 => La Rose Pourpre du Caire

 

En fût-il l'instigateur, ou trouvat-il l'idée originale ? La liaison amoureuse entre le  virtuel et le réel, a depuis fait son chemin dans l'histoire du cinéma.

 

1986 => Hannah et ses soeurs

 

Le comportement humain vu par Woody. Un sujet qui ne le quittera plus, pour mon plus grand plaisir.

 

1987 => Radio Days

 

S'attacher à d'écrire une époque, sans faute, est un art, et Woody le manie parfaitement. Je ferais un parallel entre lui et Abbas Kiarostami , l'utilisation d'un objet comme centre de l'hitoire ( dans Ten, c'est la voiture)

 

1988 => September :-) mon premier fils naissait

 

A nouveau du relationnel Humain. Une perle

 

1990 => Crimes et Délits

 

On reste dans le même registre et je continue à aimer.

 

1991 => Alice ;-) mon deusiéme fils naissait

 

On a toujours un peu peur lorsque qu'une actrice ou un acteur, se retrouve à répétition dans les films d'un réalisateur, mais pas avec Woody et c'est du grand Art.

 

1993 => Manhattan

 

Woody s'attaque à un autre genre, le policier, et il le réussit avec en plus, drolerie

 

1998 => Celebrity 26.12.2011

 

http://images.allocine.fr/r_160_240/b_1_d6d6d6/medias/03/96/49/039649_af.jpg

Woody Allen met en scène des acteurs que nous allons voir continuer à évoluer dans le monde du cinéma

 

2002 : Le cinéma devient envahissant, je me constitue une liste de films à voir. Certains passeront à la trappe, mais pas de désespoir ; je les retrouverais sur les chemins de ma passion

 

2001 => Hollywood ending

 

Du génial, tout simplement, du génial.

 

2003 => Anything else, la vie et tout le reste

 

De nouveaux acteurs, et un Woody qui se glice, avec jubilation pour moi, dans la peau d'un bien sympathique personnage

 

2005 => Melinda et Melinda

 

Celui-là, il faudra que je me le revisionne, nous en reparlerons.

 

2005 => Match point

 

TFM Distribution

Woody en Europe, et il nous offre un petit chef d'oeuvre.

 

2006 => Scoop

 

Woody s'accapare à nouveau une actrice, Scarlett Johansson, et nous offre un nouveau polar.

 

2007 => Le Rêve de cassandre

 

Dramatiquement réussit, au poins de m'avoir mis un peu mal a laise, rare pour moi dans un film. Du grand Woody Allen.

 

19.11.2008 => Vicky Cristina Barcelona

 

Scarlett Johansson s'installe chez Woody Allen, et nous changeons de pays dans l'Europe. A nouveau du relationnel Humain, mais dans ce qui il y a de plus compliqué, l'amour, et avec humour. J'aime

 

19.08.2009 => Wharever Works

 

Woody nous reviens avec sa pure comédie, elle va ravir les fans, du parfait. J’aime énormément

 

22.12.2010 => Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

 

Warner Bros. France

Une petite comedie à la Woody mais... sans pitié, seul les premiers perdants seront les gagnants de l'histoire. J'aime

 

06.11.2013 => Blue Jasmine

 

http://fr.web.img4.acsta.net/r_160_240/b_1_d6d6d6/pictures/210/134/21013431_20130618152724286.jpg

Woody Allen ne fait pas dans la dantelle avec cette comedie noire et méchante. J'aime

 

02/12/2015 => L'homme irrationnel

 

Il nous donne l’impression de rejouer un air connu, comme ceux de Ramsay Lewis Trio, mais c'est mal connaître le petit Woody. Look-A-Here. J'aime

Repost 0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 09:56

25.10.2007 => DESIR'S

 

Le cinéma Allemand se réveil. Un film simple, mais beau. Proche de nous,et  si ça nous arrivait.

 

12.02.2008 => Actrices
 
 Valeria Bruni Tedeschi nous fait du cinéma et du beau cinéma, en plus, elle à tournée dans lieux que je connait bien. J'aime
 
20.02.2008 => Into the wild
 
Sean Penn n'a plus rien à prouver comme réalisateur, il sait tout faire et moi 
j'aime
 
02.04.2008
 
Un rien pourrait changer notre monde. Ce film en est un exemple
J'aime
 
09.04.2008
 
L'Algerie, cette terre qui fût un temps sous notre responsabilitée, et dont nous n"avons pas su nous en séparer avec intelligence. Qui sait aujourd'hui à quoi Elle ressemble, et c'est dur de le découvrir aujourd'hui grâce à ce film.
A ne pas mettre entre les yeux de tous, un film cruel mais utile
J'aime
 
16.04.2008
 
Se détendre aussi à travers le cinéma, c'est important, mais pas avec n'importe quoi. Un bon classiques du cinéma d'horreur avec en plus de l'humour
J'aime
 
27.04.2008
 
 
On a pas toujours la possibilitée de voir tout ce que l'on voudrait voir au même moment, surtout quand le cinéma asiatique vous sort des trilogies, mais avec le temps et passiement on y arrive. Allé ! il ne me reste plus qu'à voir le 3.
J'aime
 
14.05.2008 => L'île
 
Pavel Lounguine est un grand, capable d'adapter, et ce n'est pas permit à tous le monde. J'aime
 
09.07.2008
 
George Andrew Romero
  
Allé... encore une petite mise à jour, de ses fims que j'ai pu voir.
 
30.05.2008
 
Je continu à rattraper le temps.
George A. Romero est capable de faire autre chose que du zombie et il s'en sort très bien.
J'aime
 
09.07.2008
 
 
George A. Romero nous revient avec du zombie, et je trouve que le vieux Monsieur (mais avec respect) se bonifit avec l'age.
J'aime
04.06.2008
 
Un film calme, mais beau, sans grande prétention, mais réussit.
J'aime
 
11.06.2008
 
L'Italie et sa Comédia. Certain la considérait comme morte, et bien non, la Comedie Italienne existe toujours et c'est un bonheur
J'aime
 
12.06.2008
 
Et je rattrape mon temps
Il y a des sujets difficile à traiter, ou que l'on n'ose pas aborder. On prefère penser que c'est toujours très beau, le sexe, et ce n'est pas toujours le cas. ce film, le traite simplement et sans pudeur.J'aime
 
 
03.09.2008
 
J'aime vraiment Arte, sans aucune retenue. Avec cette chaîne, je récupère le temps cinématographique. Avec ce film, le Cinéma redevient un art, mais un art à ne pas mettre entre toutes les mains.
J'aime
 
10.09.2008
 
La lente descente sans retour d’une société qui vie avec sa gangrène. Affligeant de réalité.
 
25.09.2008
 
Arte ! encore elle, ma chaîne du bonheur qui continu à me faire rattraper le temps. Un film qui emporte dans le fantastique sans nous submerger d'effets, simple, beau, lent, mais agréable.
09.10.2008
 
  
Paul Newman nous a quitter. Ainsi il en va de la vie. Très peu connu, je pense en général, comme réalisateur, il nous prouve son art à filmer la vie, qu'elle soit simple ou complexe. Du grand, du beau cinéma
J'aime
 
23.10.2008
 
Un cinéma à thème qui nous fait souvent un allé retour dans cet univers particulier de l'éducation, et avec rarement, mauvais gouts. Celui-ci est contemporain et d'actualité. Une réussite qui doit rester loin de toutes polémiques.
J'aime
 
30.10.2008
 
Le cinéma Français et les films policiers-actions nous avait toujours laissé plerplexe, mais là, nous avons une petite perle.
J'aime
*
06.11.2008
*
Les Gitans, il faut les connaître pour en parler, et j'en ai connu. J'éviterais de politiser la chose, là n'est pas le bût.
Un film brutale, sec, réaliste. Une superbe réalisation.
Merci Karim Dridi
 
10.11.2008
 
L'Amérique, un rêve pour certains. Mais où est le rêve quand on découvre que sa vie sociale ne diffère en rien des autres pays. Une dure réalité très bien réalisée.
J'aime
Repost 0
Published by Fabior - dans Mon Cinéma
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de fabior
  • Le blog de fabior
  • : Ma simple passion du cinéma
  • Contact

Recherche